Currania dryopteris

Woodsiaceae/Thelypteridaceae

image

Rusticité: z2-z8

Floraison : /

Hauteur : 25-30 cm

Origine : Zones froides tempérées

Exposition : Mi-ombre / Ombre

Sol : humifère frais, humide

Anciennement cette fougère était censée posséder des vertus magiques, on racontait que plantée au pied d’un arbre, elle le protégeait des mauvais sorts et des coups de tonnerre. Peut s’utiliser comme couvre-sol.

Noms vernaculaires : La fougère du chêne, Oak Fern

Un peu d’histoire !

Au paléolithique.

Des fouilles archéologiques ont démontré qu’elle était déjà présente il y a 3 millions d’années.

Elle est donc présente dans l’histoire de l’homme depuis les chasseurs-cueilleurs.

Au Moyen-âge.

Comme dit plus haut, elle était censée protéger l’arbre aux pieds duquel la Currania était plantée, mais aussi les alentours de l’arbre, on préférait donc, un emplacement à proximité des maisons. On peut supposer, qu’elle fut plantée plus souvent aux pieds de chênes, comme son nom vernaculaire l’indique.

Au jardin.


Très appréciable au jardin car elle pourra couvrir une zone ombragée  aisément, sans pour autant étouffer les plantes aux alentours.

C’est une plante à qui on peut attribuer une phrase bien particulière:  » une de cellequis  pousse là où peut d’autres poussent ».

Elle ne posera pas de problème au niveau de l’envahissement non plus, en effet, c’est un très fin rhizome souterrain sur le long duquel se développent de petites frondes au nombre de une par pousses; elle ne s’enracine qu’en surface.

Elle est présente dans toutes les régions montagneuses de la zone holarctique, autrement dit, le froid ne lui fait pas peur !

Zone holarctique

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.